• Un peu d'histoire 

    Depuis l’Antiquité, le nougat est fabriqué en Orient avec des amandes, du miel et des épices. Sa fabrication était également connue des Grecs, qui eux, le confectionnaient avec des noix, d’où l’origine de son nom *nucatum « gâteau de noix » en bas latin par changement de déclinaison, qui a donné le provençal nougat par évolution phonétique régulière, passé par la suite en français

    L'idée de faire du nougat

    J'avais envie d'utiliser quelques blancs d'oeufs que j'avais au frigo ainsi qu'une boite de glucose liquide. Et comme je n'aime pas gaspiller et jeter les choses, alors j'ai eu l'idée ( et l'envie a vraie dire) de faire du nougat. En fait, c'est assez simple à faire mais il faut bien respecter les ingrédients, l'ordre et surtout les températures. Pour ma part, suite à une minute d'inatention, une de mes préparations à prit quelques températures de plus que ce qu'il ne fallais. Et du coup, le nougat n'étais pas complètement dur mais un peu mou. Mais le gout ... absolument parfait ! Je vais surement en refaire bientôt mais cette fois en respectant bien et surveillant bien les températures. Désolé pour les photos, je sais qu'elles ne sont pas vraiment présentable, mais je n'ai pas eu le temps d'en faire donc j'en ai fait rapidement et en plus la nuit donc la lumière n'arrange rien aux photos.

    ....................................................

    La recette originale viens de : ICI

    125g de pistache et de noix de cajoux
    25g de blanc d'oeuf (1 petit bllanc d'oeuf)
    218g de sucre
    45g de glucose
    125g de miel

    Montez les blancs avec 10g de sucre.
    En même temps faites chauffer dans une casserole le reste de sucre avec le glucose. Portez le mélange à 150°c.
    Faites aussi chauffer dans une autre casserole, le miel à 130°c.
    Versez le miel sur les blancs en fouettant toujours, puis le mélange sucre/glucose.
    Fouettez toujours afin de déssecher les blancs. Arretez de fouetter.
    Ajoutez les amandes puis versez le nougat sur une plaque garnie de papier sulfurisé, lissez avec une spatule.
    Couvrez d'une autre feuille et laissez refroidir.
    Détaillez comme vous voulez...
    Conservez au sec, dans du film alimentaire.

     


    17 commentaires
  • 21_439

    Me revoici pour Un tour en cuisine ! Et oui déjà ! Alors pour ce tour rapide 133, je doit choisir une recette sur le blog de Noëmie Cooking et c'est à My Cooking blog de venir en prendre une sur mon blog. Je suis donc tombé sur une joli petite recette qui m'a bien plu, il s'agit de sa recette du Mug cake au 2 chocolats . Malhreusement, je n'avais pas de chocolat blanc (((.

    Ingrédients: 1 cas de poudre d'amande - 1 cas de farine - 1 pincée de bicarbonate (falcultatif) - 1 pincée de levure - 30g (8 carés env.) de chocolat noir - 1/2 cac d'huile d’olive - 1 oeuf - 1 cac de lait - 4 carrés de chocolats blanc
    Préparation: Je fait fondre le chocolat noir avec le lait au micro-onde,j'ajoute ensuite l'huile,la poudre d'amande,la farine,la levure,le bicarbonate et l'oeuf puis je mélange le tout a la fourchette.Je dispose les carrés de chocolat blancs et je cuit le tout au micro-onde pendant 30 seconde a pleine puissance
    Mon avis:  C'étais super bon! Domage que j'avais plus de chocolat blanc, ça aurait été super bon j'en suis sur.




    11 commentaires
  • Le cramique (ou kramiek en flamand) est un pain brioché belge fourré de raisins secs ( que je n'ai pas mit comme Sagwete à qui j'ai prit la recette).C’est une recette qu’on retrouve, à l’origine, dans les trois régions de Belgique : la Flandre, la Wallonie et Bruxelles Capitale. On le retrouve également dans le Nord de la France.

    Ca fait longtemps que je n'avais pas fait de brioche. En m'inscrivant à un tour en cuisine http://www.untourencuisine.com/, le tour 310, le blog de Sagweste m'a été attribué. Son blog s'appelle les papilles de sagweste. Et c'est Vaness; du blog http://cookingvanes.blogspot.fr, qui devait picher chez moi.

    Et je suis tombé sur une brioche magnifique! Elle m'a vraiment donné envie de l'a faire et donc j'ai pas hésité et sauté sur mon robot pour le faire aussitôt!!!

    Mon avis: vraiment très bonne! La mie est vraiment bien aérée. Un peu lourde par contre, la prochaine fois je l'a laisserais lever plus longtemps. Mais pas du tout déçu.

    Mettre dans l'ordre de la MAP ( dans mon robot patissier pour ma part):

    1 oeuf

    60gr de sucre

    70gr de beurre 1/2 sel gros

    130ml de lait 1/2 écrémé

    350gr de farine

    1 sachet de levure de boulanger

     

    Lancer le programme "pâte" 1h20 ( laisser lever)

    Dégazer la pâte sur le plan de travail farine

    La couper en 3, former des boudins et les tresser

    Poser sur une feuille siliconée sur la grille du four

    Couvrir d'un torchon et laisser pousser dans le four éteint 1h

    Préchauffer le four Th 180

    Badigeonner la brioche de lait sucré, décorer de sucre perlé

    Enfourner pour 35mn


    13 commentaires
  • Ça fait longtemps que je n'avais pas fait de bavarois. Pourtant si frais et facile à faire ... Et puis, je me suis rappeler d'une petite boite de pamplemousse en conserve, qui s'ennuyait paisiblement dans mon placard. La pauvre !J'aime beaucoup ce fruit et c'est la première fois que j'en voit en conserve. Je trouve ça assez originale et pratique. Savez que les agrumes, dont le pamplemousse, aide à la prévention des cancers? Même, cela aiderait à baisser le taux de cholestérol et des triglycérides. Et donc, pourquoi s'en priver?! Bref, j'ai eu envie de pamplemousse et à en faire un délicieux bavarois s'en sucre rajouté qui nous a beaucoup plu.

     

    Il faut vous :

    - des boudoirs -40cl de crème entière -pamplemousse en conserve - 3 feuilles de gélatine

    ...................................................................

    Mettre la gélatine dans de l'eau bien froide.

    Imbiber les boudoirs de sirop de pamplemousse. Tapisser un moule à bavarois, de biscuits trempé dans le jus. Serrer le plus possible.

    Battre la crème jusqu'à obtention d'une chantilly bien ferme ( ajouter du sucre si besoin).

    -Mixer le pamplemousse, le mettre dans une petite casserole
    , ajouter les feuilles de gélatine bien essorer. Si c'est trop épais, ajouter un peu de jus de pamplemousse ( ce que j'ai fait d'ailleurs).

    -Laisser un peu refroidir et incorporer à la chantilly en mélangeant délicatement

    -Mettre au frais et décorer de pistolles de chocolat noir et blanc à la fraise





    12 commentaires