• Recette originale se trouvant ici : http://palaisdesdelices.canalblog.com/archives/2007/07/28/5745971.html

    Ingrédients :

    3 mesures de semoule de blé dur moyenne

    1 mesure de beurre doux fondu

    1 cc rase de sel

    Eau mélangée à de l'eau de fleur d'oranger pour ramasser la pâte

    Pâte de dattes, cannelle, huile neutre, fleur d'oranger

    Mélanger les 3 premiers ingrédients de la recette. Bien sabler le tout en frottant avec les mains pour bien amalgamer le beurre à la semoule. Ajouter peu à peu le mélange eau - fleur d'oranger, vraiment progressivement tout en travaillant la pâte jusqu'à obtention d'une pâte qui se forme en boule. La pâte de devra ni être sèche et friable, ni trop humide (regardez la pâte obtenue par Kaouther dans le lien ci-dessus pour vous donner une idée de sa consistance). Une fois que la pâte vous semble bonne, former une boule. Laisser reposer quelques minutes à couvert. Séparer la pâte de semoule en deux boules de même poids.

    Pendant ce temps, travailler la pâte de dattes avec un peu de cannelle moulue, un petit filet d'huile et de fleur d'oranger. La pâte de dattes devra avoir un volume à peu près identique qu'une boule de pâte de semoule. Etaler la pâte de dattes parfumées en un cercle régulier.

    Etaler une première boule de pâte de la même épaisseur et grandeur que la pâte de dattes, y déposer par dessus la pâte de dattes. Abaisser de la même façon la seconde boule de pâte de semoule et la déposer sur le cercle de pâte de dattes.

    Passer un coup de rouleau à pâtisserie sur le tout pour uniformiser l'ensemble et bien "souder" les différentes couches.

    Détailler des losanges ou des carrés à l'aide d'un long couteau tranchant.

    Bien chauffer une poele anti-adhésive (ou crêpière anti-adhésive) - à moins que vous ne possédiez un plat en fonte prévu à cet effet - , réduire le feu une fois que la poele est bien chaude. Y déposer les bradj, cuire à feu moyen/doux jusqu'à ce que la 1ere face soit joliement dorée puis les retourner très délicatement à l'aide d'une spatule bien large. Cuire sur l'autre face de la même façon.

    Laisser refroidir avant dégustation.


    11 commentaires






  • Recettes

    - 250 gr de farine
    - 100 ml d'eau de fleur d'oranger
    - 100 ml d'eau tiède
    - 3 gr de levure déshydratée
    - Sel
    - Colorant rouge et jaune

    Pour le sirop
    - miel
    - fleur d oranger

    mélanger la farine avec la levure, le sel, eau de fleur d oranger , de l eau tiède et le colorant.
    Laisser lever, au moins une heure.

    Mettez à chauffer de l'huile et à l'aide soit d'une poche à douille unie soit d'un sachet congélation que vous couperez pour faire comme une poche à douille soit d'une seringue pâtissière, dessinez des zlabias, il faut quelques essais avant de prendre le coup de main. Laissez cuire en retournant. Attention la cuisson est fragile, les zlabias peuvent se casser si on ne fait pas attention.

    Astuce : les Zlabias sont cuites lorsqu'elles ne font plus de bulles dans l'huile de friture. Il ne faut pas les laisser dorer.

    Ensuite, mettez les zlabias sur du papier absorbant pendant 2 minutes pour qu'elles abandonnent un maximum de leur huile.

    Puis trempez-les dans le miel chaud mélangé a de la fleur d oranger, et entreposez sur une grille 




    18 commentaires
  • Un baklava (du persan bâqlavâ) est un dessert traditionnel commun à tous les peuples de la Perse et de l'ancien Empire ottoman. Il est le gâteau national en Bulgarie, en Grèce, en Turquie et dans les cuisines des Balkans (Albanie, Bosnie, Serbie, Croatie, Roumanie etc.), du Moyen-Orient et du Maghreb. Ce dessert est également assez répandu chez les Arméniens et les Chypriotes.

    Les origines du baklava sont assez méconnues. Selon les sources, elles se situeraient soit en Asie centrale, soit dans la Grèce antique, soit en Syrie. Sa forme actuelle a été fixée dans les cuisines du palais de Topkapi à Istanbul. Le berceau du baklava se situe à Gaziantep, selon la croyance populaire turque.

    Il en existe de nombreuses variantes, en fonction des terroirs et des régions. C'est un mets assez sucré et constitué de pâte phyllo, de sirop de sucre (remplacé par du miel en Grèce) et, selon les recettes, de pistaches, de noix ou de noisettes.

    Le baklava est un dessert raffiné, compliqué et long à réaliser car constitué de fines feuilles de pâte beurrées ou huilées une à une, superposées dans un plat rond ou carré, ou bien enroulées sur elles-mêmes.

    Un mélange de fruits secs finement moulus et concassés est déposé entre les feuilles, lesquelles sont ensuite cuites puis trempées dans de l'eau sucrée (avec du jus de citron pour éviter de caraméliser

     

    Liste des ingrédients :
    - 12 feuilles de filo (300 g)
    - 250 g de beurre
    - 100 g de sucre en poudre
    - 150 g des noix haches ( et/ou autre fruits secs pour moi c'etait pistache et noisette)


    Pour le sirop :
    - 400 g de sucre
    - 270 ml eau
    - 200 ml de miel
    - 1 sucre vanillé

    ( pour le sirop moi j'ai mit miel et fleur d'oranger, mais là prochaine fois je ferai comme ci dessus c'est meilleur je pense)

    1. Mélange les noix haches au sucre en poudre. ( pour moi donc les pistaches et noisettes)
    Faites fondre le beurre.
    2. A l’aide d’un pinceau, badigeonnez de beurre trois feuilles de filo sur les deux côtés et disposez les, les unes sur les autres sur la plaque du four recouverte de papier sulfurisé.
    Etalez un peu de mélange de noix sur toute la surface de la troisième feuille.
    Renouvelez l’opération encore deux fois, puis terminez avec trois feuilles badigeonnées de beurre
    3. Avec un couteau bien aiguisé, pré découpez des carrés égaux (de 8 cm environ), puis re-découpez-les en triangles.
    Enfournez et faites cuire 20 minutes.
    4. Préparez le sirop. Versez l’eau dans une casserole, ajoutez le sucre, le sucre vanillé et le miel. Portez à ébullition et laissez bouillir 5 minutes en mélangeant de temps en temps.
    5. Sortez les gâteaux du four et arrosez-les aussitôt avec le sirop encore bouillant.
    Laissez les baklawas absorber le sirop pendant 24H
    J'ai gouter quelques heures apres les avoir fait, ca n'a rien a voir niveau gout 24H apres
    donc patience attendez le lendemain incHAllah






















    Ils ne sont pas aussi beau que ceux dans les magasins mais le gout est magnifique machALlah !



     


    31 commentaires
  •  

    Ingrédients :

    - 3 oeufs
    - 165g de sucre en poudre
    - 100g de beurre fondu
    - 125g de poudre d'amande
    - 2 sachets de levure pâtissière
    - La farine selon le mélange
    - 100g d'amande pour la décoration


    Préparation

    - Travailler dans une jatte les œufs et le sucre en poudre jusqu'à ce que le mélange blanchisse, ajouter ensuite le beurre fondu et travailler encore 15 minutes, incorporer le poudre d'amande, la levure, ajouter la farine tamisée peu à peu et pétrir vigoureusement avec les mains jusqu’à l’obtention d’une pâte homogène et souple.
    - Façonner avec cette pâte des boulettes de la taille d’une noix, disposer-les sur une plaque à four huilée, décorer-les avec les amandes entières.
    - Faire cuire les ghoriba dans un four moyen jusqu’à ce qu’ils soient dorés, décoller-les chauds à l'aide d'une spatule avant de refroidir.
    - Conserver-les dans une boîte bien fermée.

    AVIS PERSONNEL: C'est super bon ! lol ! vous pouvez mettre un peu de colorant, ca fait tres joli.
    Pour les personnes qui ne sont pas nombreux, vaut mieux diviser la recette par deux sinon ca fait beaucoup !



    8 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique